Avec ou sans pochoirs?

Mis à jour : juin 28


Bonjour à toi!


Je te raconte une anecdote qui m'est arrivée lors d'une prestation l'an dernier : deux petits filles, âgées de 8-9 ans, sont fascinées de me regarder maquiller les enfants. Elles ne quittent pas mon travail des yeux, échangent des mots à voix basse, et je les entends dire que je suis "une vraie artiste".


Et puis... j'utilise un pochoir pour ajouter de la matière au maquillage que je suis en train de créer. Et là! Je perds tout crédit auprès de mes deux admiratrices!

L'une d'elle s'approche et me dit : "tu es vraiment forte, mais tu n'es pas une artiste".

Interloquée, je lui demande pourquoi, et la voilà de m'expliquer que les "vrais" artistes n'ont pas besoin de pochoirs.


Nous avons donc discuté de ce qu'était un artiste ou non, et je leur ai expliqué le rôle des pochoirs dans mes créations. Je te dirais leur point de vue final en conclusion de cet article, sois patient!


Je trouve que c'est un sujet idéal en ce moment car je vois passer des discordes à ce propos sur les réseaux sociaux.

Il est donc temps que je te raconte ma façon de voir les choses, comme d'habitude ni moins bonne ni meilleure que la tienne... elle est très personnelle, c'est à ça que sert un blog!

Au tout début de mon activité de facepainting, j'ai eu cette tendance à dénigrer l'usage des pochoirs. Il me semble que j'en avais 2 que j'avais gagné quelque part, c'est te dire à quel point je n'étais pas intéressée ni même concernée.


Pour moi, un facepainter devait être capable de maquiller à main levée, sans pochoir, sans aide pour se simplifier le boulot. Je trouvais que c'était de la triche.

Quand je voyais de magnifiques photos de facepainting sur les réseaux sociaux avec usage d'un ou plusieurs pochoirs, je me disais que c'était facile.


Et puis, je m'y suis intéressée en participant à des concours de bodypainting, en voyant les plus grands noms de notre industrie se servir de pochoirs et parfois même être sponsorisés par des marques de pochoirs.

Je me suis procuré quelques pochoirs que j'ai commencé à utiliser lors de mes prestations. J'aimais bien, mais sans plus.

Je me suis surtout rendue compte qu'il semblait aisé de se servir de pochoirs, mais qu'en fait, il était peut-être plus simple de rater un dessin avec que de le réussir de prime abord.

Trop d'eau, et tout est raté! Le maquillage passe sous le pochoir et dégouline sur le dessin que tu as mis du temps à faire, et crois-moi... cela m'arrive encore lorsque je suis fatiguée et déconcentrée!


J'ai vraiment sauté le pas en participant à un concours que j'ai adoré, durant l'été 2017, orchestré de main de maître par la marque Diva Stencils. Le concept était innovant, semblait simple et amusant, alors je me suis lancée sans réfléchir.


Tous les 3 jours, une publication sur les réseaux sociaux nous informait du thème sur lequel nous devions travailler.

Nous avions ensuite 3 jours pour le réaliser et le poster à notre tour sur les réseaux, et attendre de savoir si nous étions sélectionnées pour la suite.


Outre les critères principaux, il y avait

également des points bonus si nous utilisions des pochoirs (et d'autres accessoires, et des modèles autre que nous, et des paillettes, etc etc).


Ce fut intense, parfois compliqué, mais surtout très enrichissant... et j'ai eu la chance de terminer sur le podium de la première édition de ce concours, en deuxième place et de gagner... des pochoirs!


Ceux-ci étaient vraiment jolis. J'ai pû choisir ceux que j'avais envie de recevoir, ce qui a grandit d'autant plus mon interêt.

En regardant les autres participations, j'ai pu voir des façons de travailler autre que la mienne, et des placements astucieux de pochoirs fait de telle sorte que celui-ci était intégré dans le design et non le design lui-même.

J'ai ainsi analysé que ce qui me déplaisait dans l'usage du pochoir, c'était de donner l'impression de ne pas savoir dessiner. Cela m'ennuyait qu'on puisse se dire que sans pochoir, j'étais incapable de faire un joli maquillage. Et c'est sans doute ce que je reprochais inconsciemment aux maquillages que je voyais passer avec des pochoirs.


Quelques pochoirs que j'affectionne

J'ai alors décidé de me renseigner sur les différentes sortes de pochoirs. J'en ai commandé de toutes les marques pour les comparer, les tester et affiner ma préférence.


Sans grande surprise, je me suis orientée vers la marque Bad Ass Stencils. C'est une des premières marques, très connue et ultra utilisée.


Diva Stencils est restée une marque avec laquelle j'apprécie de travailler.


J'ai eu la chance de recevoir quelques pochoirs de la marque Planet Body Art, avec lesquels j'ai déjà l'habitude de travailler notamment pour les flocons.

PBA propose des designs originaux, et une matière légèrement plus fine que les autres marques, ce qui peut être pratique pour le positionnement mais rend parfois le nettoyage plus délicat.


J'ai très envie de tester la marque POP stencils en Ecosse, et tout particulièrement un pochoir que déjà deux de mes interviewés à Couleurs le Mag utilise : le Matt's circles, un pochoir idéal pour réaliser les yeux des créatures, animaux et personnages.


L'été dernier, j'ai à nouveau participé à un concours de pochoirs, organisé par la marque

Ooh Stencils qui a la particularité de proposer des pochoirs ronds. Cette fois-ci, le thème était tout autre que celui de Diva Stencils.


Deux propositions au choix :

* réaliser un design en incluant 3 pochoirs

* réaliser 3 designs différents en utilisant le même pochoir


J'ai trouvé cela vraiment créatif, et j'ai pris encore plus de plaisir à inclure des pochoirs dans mes designs.


Sauras-tu retrouver les trois pochoirs utilisés dans ce design?

Cela m'a permis de développer mon imaginaire un peu plus, de repousser mes limites et de changer mon état d'esprit quant à l'utilisation des pochoirs.


Les pochoirs que j'ai choisi en terminant 2ème au concours de Ooh Stencils

J'ai décidé de participer autant que mon emploi du temps estival me le permettait, dans le temps imparti au concours, et j'ai réalisé une quinzaine de visuels en incluant donc différents pochoirs.


Cela m'a valu la deuxième place, et surtout un plaisir renouvellé de travailler avec des pochoirs en dehors de mes prestations, dans une optique créative et non par simple gain de temps.


J'ai ainsi pû à nouveau choisir les pochoirs qui me faisait envie, ce que j'apprécie vraiment, et depuis je me régale à les utiliser... leur forme ronde me plaît beaucoup et les différencie vraiment des autres marques.



Ce qui est d'autant plus fantastique c'est de trouver des pochoirs à tous les coûts et pas exclusivement dans les magasins de maquillage.

J'en déniche dans les rayons pâtisseries (pour les décorations de gâteau) dans les magasins de bricolage (pour peindre les murs) ou encore dans les magasins à trois fois rien (type Action, pour embellir la papeterie ou autre).

Autant je suis très à cheval sur la qualité des produits que j'utilise sur la peau, autant je m'amuse à tester tous les pochoirs que je trouve... le seul impératif est qu'il n'ait pas de bord coupant, ce qui est rarement le cas je t'avoue!


Un de mes chouchous par exemple, sans lequel je peux vraiment difficilement vivre, vient d'Ali express et m'a coûté 0,50 centimes. Il s'agit d'une feuille avec 4 lignes de motifs différents, et je coupe la ligne des étoiles comme sur la première photo ci-dessous, à l'extrémité droite. Cette ligne d'étoiles m'est très précieuse pour la réalisation de mes dessins de licorne par exemple.

Alors, reprenons ce postulat de départ... suis-je une artiste, même si j'utilise des pochoirs?


Les deux petites filles ont approuvé. Un pochoir bien utilisé est juste là pour apporter de la matière au design, pour lui donner une petite touche différente. Il ne constitue pas un dessin en lui-même, et quand bien même... c'est une des richesses de l'art que de pouvoir utiliser le matériel qu'on apprécie sans se soucier du regard des autres, de leur jugement ou de leur dénigrement.

J'ai donc révisé ma copie intégralement et je peux rester admirative devant un design utilisant un ou plusieurs pochoirs sans que cela ne me pose le moindre soucis d'un point de vue moral!


Il faut aussi garder à l'esprit que se servir de pochoirs en prestation permet un gain de temps fortement appréciable et un effet "waouh" sur un design réalisé en quelques minutes.

Alors bien sûr, vous trouverez toujours quelqu'un sur le stand pour dire "facile, je peux le faire moi aussi avec des pochoirs"... on oublie trop souvent que le pochoir n'est qu'un accessoire, le petit plus, mais sans savoir accorder création-couleurs-placement et bonne dose de chaque, le pochoir n'aurait pas son rôle à jouer!


Des étoiles en touche finale

Pour conclure, je t'invite à changer d'état d'esprit sans prise de tête ; si tu es anti-pochoirs, tu n'as peut-être pas perçu les nombreux avantages du pochoir.

Si tu en possèdes quelques uns, essaie juste de t'amuser avec en intégrant un-deux ou trois pochoirs à un dessin pour voir ce que cela peut apporter.

Si tu es pro-pochoirs, il est peut-être temps de revoir ton utilisation et voir ce que tu peux améliorer en changeant de pochoirs par exemple (on utilise souvent les mêmes) ou en t'en passant complètement sur plusieurs designs.



Dans un tout autre domaine, l'artiste Banksy ne démentira pas! En plus de les utiliser, il crée lui-même ses pochoirs... et son art est inégalable! Comme quoi, un bon vieux pochoir peut déboucher sur de l'art côté en bourse!


A la semaine prochaine pour un tout nouvel article, et en attendant... amuse toi bien!