Comment créer des pinceaux magiques

Mis à jour : juin 28


Un pinceau à paon, ultra pratique pour être plus rapide en prestation

Bonjour à toi!


Cette semaine, je te partage ma technique pour rigoler de petites choses simples : la création de pinceaux dits "magiques" car si tu gères bien le placement et la photo, tu réussis à donner l'impression que le pinceau dépose les motifs au fur et à mesure sur la peau. Je te spoile d'entrée de jeu, c'est bien évidemment impossible!

Cela m'a valu quelques crises de fou rire en recevant des messages de personnes me demandant où j'achète ces pinceaux... et qui ne veulent pas comprendre quand je leur explique!


Un paon très efficace

Tout est parti d'une photo que j'ai vu sur les réseaux sociaux, d'une artiste allemande.

Son concept m'a beaucoup amusée, et j'ai vraiment trouvé l'idée géniale! Le principe de dupliquer le motif d'une brosse à un visage m'a immédiatement séduite, et je me suis lancée dans ma propre version.


Dans un soucis de ne pas la recopier exactement , j'ai cherché comment adapter le concept.

Même si tout a déjà été fait, je ne voulais pas non plus tomber dans la facilité et reproduire parfaitement son idée avec le rouleau et la pose.


Je venais de recevoir la nouvelle gamme de pinceaux de Prima Barton à tester, avec idéalement des visuels pour les mettre en valeur.

Ni une ni deux, j'ai trouvé que c'était l'occasion parfaite pour m'amuser, avoir un visuel original et tester de nouveaux pinceaux.


3 actions en une, c'est plutôt efficace!



J'ai choisi d'utiliser le plus large des pinceaux de Prima et de maquiller sur ma jambe afin de réussir à prendre la photo avec le recul nécessaire en tenant le pinceau en même temps.

Pour mon tout premier essai, j'ai choisi un motif très simple, qui ne posait pas de problème dans la disposition sur ma cuisse ou sur le pinceau.

Pour commencer, j'ai appliqué du scotch sur ma cuisse pour délimiter l'emplacement que j'allais peindre, en respectant exactement la largeur des poil du pinceau. J'ai ensuite peint cette zone en bleu, et pareil pour les poils du pinceau.

Contrairement à ma cuisse, le pinceau a besoin de temps pour sécher et il faut le prendre en compte pour ne pas appliquer les motifs sur des poils de pinceau humides... cela ferait tout dégouliner et baver, il faudrait alors tout recommencer.



Une fois les poils secs, j'ai appliqué avec précision les mêmes motifs que ma jambe sur le pinceau. Dans ce cas présent, rien de compliqué car il n'y a pas vraiment de rythme à respecter... il suffisait de respecter la même taille de fleurs pour que l'illusion puisse fonctionner! Un travail vraiment simple, pour qui comprend le sens à prendre dans la photo...

Je te montre un exemple de photo qui n'a pas fonctionné car l'artiste a placé le pinceau dans le mauvais sens.



Pour Natafonaryova, il fallait juste tourner le pinceau dans l'autre sens pour qu'il puisse déposer des fleurs... d'où l'importance de réfléchir à l'angle de la prise de vue et à la logique dans la réalisation, sinon l'ensemble perd complètement son sens premier.


Je me suis rendue compte alors que mes explications avaient besoin d'être un peu plus détaillées afin que la réalisation des pinceaux magiques devienne plus simple et à la portée de tout le monde.

J'ai donc fait un step by step avec un autre motif, car tu n'as pas idée du nombre de messages que j'ai reçu pour me demander non seulement OU je me fournissais, mais surtout COMMENT ces pinceaux fonctionnaient sur le long terme.


Pour ce nouvel essai plus simple à comprendre, j'ai choisi de reproduire un motif coeur, entouré de blanc. Sur le step by step, on comprend mieux l'usage du scotch, complètement indispensable pour délimiter proprement l'endroit où je peins.


J'ai choisi de tout montrer car il me semblait hyper important d'expliquer et de partager la blague du pinceau.


Et puis j'aime partager, c'est important dans ma vision de ce métier.

Qui dit "partage" ne veut pas dire "s'approprier le concept des autres sans les citer". Je l'ai appris à mes dépens.


Je suis sincèrement persuadée que citer ses sources est indispensable pour faire preuve d'honnêteté et de transparence envers sa communauté... et je remercie très sincèrement les artistes qui le font spontanément


Le suivant fut très musical, et toujours détaillé pour bien expliquer ma façon de faire. Je crois que tu commences à bien la comprendre, n'est-ce pas!



Puis j'ai enchainé sur un motif animal :

Le scotch a le désavantage de blanchir la peau et de l'assécher, même lors d'une courte utilisation.

Sur cette photo, je n'ai pas pris le temps de la réhydrater, et ça se voit au-dessus et au-dessous de la ligne peinte.

Idéalement, il faut y penser pour avoir un plus joli visuel, n'hésite pas à mettre une crème après avoir retiré le scotch.


Pour cet article, j'ai eu envie de corser davantage la tâche. Reproduire un motif légèrement plus compliqué que les précédents, et ajouter un motif aléatoire (le poisson rouge) par dessus.


Tu remarqueras que je continue d'utiliser le pinceau de mon amie Prima Barton. En effet, il est parfaitement adapté à ce type de création, et j'apprécie aussi de la soutenir dans son effort de lancer une gamme de pinceaux.

Ce n'est pas une multinationale, c'est une artiste Australienne qui développe sa gamme seule, et je suis très supportrice de ce genre d'initiative. Tu te rappelles sans doute mon article sur les pinceaux de Svetlana Keller, dans le même principe.


Alors si tu as envie de te lancer dans cette idée de pinceaux magiques, je te laisse jeter un oeil à ce dernier tutoriel :


Voilà, je t'ai dévoilé les coulisses de ma création de ce type de pinceaux magiques.

Je continue d'en créer de temps en temps car je trouve cela vraiment amusant et car cela me fait travailler autrement que d'habitude.

Tu sais a quel point j'apprécie de bousculer les habitudes!


Si cela t'a donné envie de te lancer dans cette pratique, je te serais vraiment très reconnaissante de citer ton inspiration, car développer des concepts prend autrement plus de temps que seulement les recopier.

Je pourrais ainsi te partager dans mes stories pour t'aider à faire connaître ton travail, ce que je fais volontiers!

A plusieurs, nous arriverons à contourner l'algorithme infernal d'Instagram ❤️


A la semaine prochaine pour un tout nouvel article!