Maquiller des pieds et s'amuser d'un rien


Quand on parle de facepainting, comme son nom l'indique, on pense tout de suite au maquillage sur le visage. Mais si on pousse l'expérience un peu plus loin, chaque partie du corps représente un réel défi à orner et maquiller.


J'aime peindre les mains, les bras, les cuisses, les décolletés et les pieds. J'adore peindre les visages des enfants en prestation, les ventres des femmes enceintes, les corps entiers et les poitrines. Chaque partie du corps est une ode à la vie, sans distinction de forme ou de couleur. Et chaque partie du corps est, pour moi, un challenge à part entière.


Tu peux lire (ou relire) l'article sur :

* peindre des corps

* peindre des ventres

* peindre des camouflages


Si tu n'as pas l'habitude de penser au corps en "partie à maquiller", je t'encourage à le faire : c'est un exercice qui te demande de chercher ton inspiration autrement, qui fait travailler ton imagination différemment , qui te pousse hors de ta zone de confort et te bouscule dans tes habitudes pré-établies.


Peindre des pieds est très amusant si on trouve un modèle peu chatouilleux. J'ai cette chance! Ma fille cadette ressent peu de chatouilles, hormis entre les orteils et à certaines zones du pied.


Ce qui compte avant de commencer


* trouver un endroit confortable pour ton modèle et pour toi

* placer un vieux tissu sous les pieds de ton modèle pour ne rien salir

* placer un coussin sous ses pieds aussi, pour que ce soit plus confortable

* regrouper tout ton matériel a portée de main

* réfléchir au placement du motif sur la peau

* avoir en tête l'image finale : comme d'habitude, le maquillage à l'eau n'est rien sans la photo finale!

* réfléchir à l'après-photo : les pieds de ton modèle seront peints et mettront du maquillage partout le temps de se rendre à la douche. Soit tu installes des vieux chiffons par terre, soit tu déplaces une bassine d'eau pour lui rincer sur place, soit tu portes ton modèle jusqu'à la douche (ce que je fais).


La peau des pieds est sensible mais aussi plus sèche et plus rugueuse. A certains endroits, le maquillage peut avoir un peu de mal à accrocher ou à partir. Tu peux préparer la peau de ton modèle la veille au soir en lui demandant de s'enduire les pieds d'huile de coco, de monoï ou de crème hydratante et de dormir avec des chaussettes... cela fait partie du folklore! A bien rincer le jour de la séance, sans rien appliquer par-dessus!



Pieds célestes

Une fois le design en tête, il convient de mettre les pieds dans la bonne position et de commencer les tracés en s'assurant que rien ne bouge pour que les raccords soient au bon endroit. J'apprécie de tracer au pinceau fin blanc ou au crayon de maquillage marron (ou blanc). Les deux solutions me conviennent et se fondent dans le design très facilement.


A l'inverse d'un ventre de femme enceinte, les pieds ne déforment pas le dessin que tu fais dessus, ils ne changent pas de forme et ne se dilatent pas. C'est donc relativement simple de les peindre!



Ce qui pour moi est le plus compliqué, c' est de trouver le bon angle de photo. Avec mon appareil Canon 100D et un objectif 50mm, j'arrive à jouer avec le flou de l'arrière-plan afin de garder les pieds bien en avant!


Si tu as envie d'essayer, tu peux opter pour la solution plus simple pour commencer :

* peindre un motif sur chaque pied afin de ne pas être ennuyé par les raccords

* ou passer de suite à un design qui commence sur un pied et se termine sur l'autre, en demandant bien à ton modèle de ne pas bouger et surtout en prenant de bons repères.



C'est une autre façon de travailler et d'expérimenter, et à moins d'être très mal à l'aise avec les pieds, je te pousse à essayer... trouve le bon angle, amuse-toi avec la mise en scène, et surtout... partage-moi tes photos! Je prévois un encart spécial "pieds" sur Instagram si tu m'envoies tes réalisations!


Alors, chiche ou pas chiche de maquiller une paire de pieds?